Permanence juridique de Sillé-le-Guillaume

 Liste des organismes > Permanence juridique > Pays de la Loire > Permanence d’information et d’orientation juridiques


Dans le cas où vous souhaitez obtenir des informations sur vos droits, vous pouvez prendre un rendez-vous avec une personne faisant partie d'une permanence juridique (auxiliaire de justice, professionnel du droit, membre d'une association spécialisée). Ces rendez-vous sont totalement gratuits.

Ces permanences juridiques sont centrées sur certains thèmes, s'adressant au plus grand nombre, comme le droit de la famille, le droit du travail, les droits des consommateurs ou encore le logement.

Où trouver une permanence juridique ?

Les permanences juridiques peuvent se trouver dans un palais de justice, dans d’autres tribunaux, dans les mairies, dans les Maisons de la justice et droit ou dans certains locaux syndicaux (ex : Unions locales ou départementales).

Avant de s’y rendre, il est conseillé de se renseigner pour savoir s’il est nécessaire de prendre rendez-vous ou non. Par exemple, au Palais de justice de Paris il n’est pas nécessaire d’en prendre un, par contre il faut s’y présenter de bonne heure car seul un certain nombre de personnes sera reçu. Au contraire, dans les Maisons de la justice et du droit, il faut absolument prendre un rendez-vous, tout comme en mairie, généralement.

Les conseillers des permanences juridiques

Le juriste qui vous recevra peut être un avocat ou un étudiant avocat mais aussi un avoué ou un huissier. Dans certains cas, il est aussi possible qu’il s’agisse de professeurs de droit.
En fonction de la situation et des problèmes rencontrés, vous pouvez avoir besoin de rencontrer l’un ou l’autre des professionnels cités ci-dessus. Dans les Maisons de la justice et du droit, vous pouvez demander un spécialiste en particulier.

Avoir à faire à un juriste professionnel n’est pas forcément gage de réelle compétence, car le droit comporte de nombreuses branches et un avocat ne peut pas connaître toutes ces branches. Les conseils juridiques gratuit sont souvent plus succincts.

Vous trouverez sur cette page des informations utiles sur la permanence juridique dont la gestion relève du la commune de Sillé-le-Guillaume (72140).

Cet organisme permet d'effectuer diverses démarches comme dialoguer avec un professionnel pour en savoir plus sur ses droits gratuitement, parfois sur rendez-vous.

La Permanence juridique de Sillé-le-Guillaume travaille dans le domaine du droit, au même titre que CIVI, PMI, CIDFF, Maison de justice et du droit, Bureau d'aide aux victimes...

Coordonnées de la Permanence juridique de Sillé-le-Guillaume

Vous trouverez ci-dessous les coordonnées pour contacter la permanence juridique pour vos démarches et questions dans le domaine Droit.


Coordonnées postales Centre communal d'action sociale_Communauté de communes
30 rue du Docteur Touchard
72140 SILLE LE GUILLAUME
Téléphone 02 43 54 10 37

Horaires d'ouverture de la Permanence juridique de Sillé-le-Guillaume

Les horaires d'ouverture ne sont pas encore renseignées.

Les missions de la Permanence juridique

Il est possible de contacter cet organisme pour dialoguer avec un professionnel pour en savoir plus sur ses droits gratuitement, parfois sur rendez-vous.

Formulaires CERFA

Une demande de subvention, pour l'obtention d'un document, etc. passe souvent, dans l'administration française par la fourniture d'un formulaire Cerfa dûment rempli.

Retrouvez ci-dessous des formulaires Cerfa qui pourraient vous être utile dans le cadre de vos démarches auprès de la permanence juridique.

Pour télécharger le formulaire qui vous intéresse, cliquez sur le lien.

Le système de droit français se divise en deux ordres judiciaires : l’ordre administratif qui s'occupe des litiges impliquant l’administration et l’ordre judiciaire qui s'occupe des litiges entre particuliers, des litiges commerciaux et des litiges en matière pénale. Ce dernier est divisé en deux juridictions : civile (tribunal de proximité, judiciaire, de commerce, conseil des prud'hommes) et pénale (juge de proximité, tribunal correctionnel, de police, cour d'assises).

Il existe également les juridictions de second degré (cours d'appel). Celles-ci permettent de réexaminer les affaires déjà jugées par n'importe quel tribunal de la juridiction civile. Les juridictions de second degré rendent ensuite un « arrêt », qui peut confirmer, réformer ou infirmer la première décision.

Infos Droit

Le droit français est organisé grâce au système des juridictions. Celles-ci se répartissent en deux ordres : judiciaire et administratif. Les premières sont compétentes pour régler des litiges opposant les personnes privées et pour sanctionner les auteurs d’infractions aux lois pénales. L'ordre judiciaire est lui-même divisé entre les juridictions civiles (divorce, commerce, sécurité sociale, loyer, prud'hommes) et les pénales (allant de la simple contravention au crime).

Les juridictions de l’ordre administratif, quant à elles, sont compétentes lorsqu'une personne publique est en cause (service de l'Etat, membres de l'administration, municipalité). En France, il existe actuellement 42 tribunaux administratifs.

On compte également 36 cours d'appel en France, permettant de rééxaminer une affaire déjà jugée afin de confirmer ou de changer la première décision de justice.