Etablissement Pénitenciaire pour mineurs de Meyzieu

 Liste des organismes > Établissement Pénitentiaire pour mineurs > Etablissement Pénitentiaire spécialisé pour Mineurs du Rhône


Les établissements pénitentiaires pour mineurs ont été crées par la “loi d’orientation et de programmation pour la justice” en 2002. Les six établissement ont ensuite été ouverts en 2007-2008 à Lyon, Valenciennes, Toulouse, Mantes-la-Jolie, Nantes et Marseille. Ils ont été créé dans le but de remplacer les quartiers spécifiques des maisons d’arrêt et d’offrir un cadre plus adapté à l’incarcération et à l’éducation des mineurs délinquants.

Début 2020, on comptait environ 800 mineurs détenus (dont la plupart en détention provisoire). Ce chiffre représente 1,1% de la population incarcérée.

De manière générale, chaque centre peut accueillir environ 60 mineurs (entre 13 et 18 ans) au maximum.

Durant leur temps dans ces établissements, les jeunes détenus, encadrés par des éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse, doivent poursuivre leur éducation. Pour cette raison, l'éducation représente, en principe, la part la plus importante de leur emploi du temps durant leur incarcération. Mais, dans beaucoup de cas, il arrive que certains détenus doivent attendre environ un mois avant de pouvoir voir un professeur. Sachant que la durée de détention est en moyenne de trois mois, cela représente une grande partie.

 

Cet organisme permet d'effectuer diverses démarches et formalités donc les compétences relèvent de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

L'Etablissement Pénitenciaire pour mineurs de Meyzieu est un organisme dédié à l'enfance (Tribunal pour enfants, PMI, Point info famille, Centre du service national...). Il fait partie des nombreux organismes visant à améliorer les conditions de vie des enfants, adolescents, etc. via des prestations financières, des conseils et démarches pour offrir des débouchés professionnels, éducationnels ou scolaires, etc.
Cet organisme permet ainsi plusieurs démarches : en savoir plus sur ces lieux de détention pour mineurs de 13 à 18 ans.

L'Etablissement Pénitenciaire pour mineurs de Meyzieu fait partie des administrations et organismes judiciaire, au même titre que Tribunal pour enfants, Tribunal de proximité, Tribunal de commerce, Tribunal judiciaire, Tribunal administratif, SPIP, Cour administrative d'appel, Cour d'appel, Conseil de prud'hommes, Centre pénitentiaire...

Coordonnées de l'Etablissement Pénitenciaire pour mineurs de Meyzieu

Vous trouverez ci-dessous les coordonnées pour contacter l'établissement Pénitenciaire pour mineurs pour vos démarches et questions dans le domaine Justice.


Coordonnées postales rue de Rambion
69330 MEYZIEU
Téléphone 04 37 44 09 23

Horaires d'ouverture de l'Etablissement Pénitenciaire pour mineurs de Meyzieu

Les horaires d'ouverture ne sont pas encore renseignées.

Les missions de l'Etablissement Pénitentiaire pour mineurs

Il est possible de contacter cet organisme pour en savoir plus sur ces lieux de détention pour mineurs de 13 à 18 ans.

Le rôle de la justice en France passe par les travailleurs des centres d'enfermements, les tribunaux etc. Il est possible de contacter différentes structures pénitentiaires (Service pénitentiaire d'insertion et de probation, Centre de semi-liberté...) afin, par exemple, de solliciter un droit de visite.

Les différents tribunaux (tribunaux administratifs, de proximité, de commerce, pour enfants, judiciaire sont en charge de traité les délit dans des domaines divers. Les tribunaux de commerce sont, par exemple, en charge des décisions de justices liées, par exemple, à la mise en redressement judicaire d'une entreprise ou de sa liquidation.

Les tribunaux de proximité, organe des tribunaux judiciaires, sont chargé de régler les litiges dont le préjudice n'excède pas le montant estimé de 10000 euros.

Infos Justice

En France, c'est le Ministère de la Justice, créé en 1790 pour prendre la suite de l'office de garde des sceaux (1551) qui est en charge de la gestion et de l'action des juridictions. En 2019, les effectifs de ce Ministère dépasse les 86 000 ETP (équivalents-temps plein travaillés) dont l'essentiel se concentre dans l'administration pénitiaire (41 500 ETP) et la justice judiciare (33 500 ETP).

Concernant le volet pénitentiaire, on compte 187 établisements représentant plus de 60 000 places.