Site privé indépendant de l’administration française. Service de renseignement par téléphone et d'accompagnement dans la délivrance de documents d'état civil et administratifs.

Collecte des encombrants de Cran-Gevrier

 Liste des organismes > Encombrants > Auvergne-Rhône-Alpes > Collecte des encombrants de Cran-Gevrier
Besoin d'aide ? Notre service de renseignement téléphonique vous met en relation avec le service demandé. Nos conseillers sont disponibles par téléphone au numéro ci-dessous.
Numéro de téléphone pour être mis en relation :
Le 118 412 est un service de mise en relation téléphonique indépendant des marques. Les conditions tarifaires sont disponibles sur infosva.org

Contacter les encombrants à Cran-Gevrier

La commune de Cran-Gevrier n'a pas mis en place de système de ramassage des encombrants, d'après nos informations. Vous pouvez cependant contacter la mairie pour savoir si des alternatives existent pour vous débarrasser de vos encombrants, par exemple des bennes installées dans la ville.

Vous avez constaté une erreur ?

Les objets acceptés par les encombrants

Il n'existe pas de liste "officielle" des encombrants établie par la loi. Pour autant, en pratique, il s'agit généralement des éléments suivants :

  • Les meubles (comme les armoires, tables, chaises, commodes...) ;
  • Les gros appareils d'électroménager (comme les laves-linge, laves-vaisselle, réfrigérateurs, gazinières...) ;
  • Les matelas et sommiers ;
  • Les équipements sanitaires (comme les wc, éviers, bidets...).

Attention : cette liste est indicative. Nous vous conseillons de contacter la municipalité ou le service des encombrants de Cran-Gevrier afin de vérifier que les objets dont vous souhaitez vous débarrasser sont bien pris en charge. En effet, certains services des encombrants peuvent s'avérer plus sélectifs que d'autres.

Au contraire, certains déchets sont catégoriquement à exclure de la collecte des encombrants, en raison de leur dangerosité pour l'environnement ou les personnes. Il s'agit, notamment des éléments suivants :

  • les déchets ménagers spécifiques comme les solvants liquides, les huiles, les peintures, les acides...
  • les batteries ;
  • les pneus ;
  • les déchets du bâtiment : terre, gravats...

Déposer ses encombrants sur le trottoir

Pour les communes ayant mis en place un système de ramassage des encombrants, les règles de dépôts sont généralement similaires. Afin de limiter les inconvénients liés au dépôts des encombrants sur le trottoir, il doit avoir lieu la veille du passage de la collecte, généralement avant 18, 19 ou 20h. Dans cette même optique, le dépôt des encombrants doit tout de même laisser un passage libre pour les piétons, les personnes en fauteuil roulant et les poussettes sur le trottoir.

En outre, un volume maximal, exprimé en général en mètres cubes, est souvent imposé pour le dépôt des encombrants. Se rapprocher de la mairie de Cran-Gevrier peut être utile pour en savoir plus sur ces questions.

Que faire de ses vieux meubles ?

Dans le cas où votre ville ne dispose pas d'un service de collecte d'encombrans ou bien si vous avez oublié de déposer vos meubles avant leur passage, voici les options qui s'offrent à vous pour quand même vous en débarrasser :

  • Vous pouvez les donner à des associations caritatives comme Emmaüs ou à des ressourceries. En France, on compte plus de 300 structures de ce type. Vous pouvez soit y déposer vos meubles vous-même, soit programmer un rendez-vous pour un enlèvement d'encombrants à domicile. Si vous souhaitez trouvez une association de ce type proche de chez vous, vous pouvez consulter le site https://www.eco-mobilier.fr/?map=true.
  • Il est aussi possible de déposer ces vieux meubles dans des déchetteries. Il est d'ailleurs recommandé de les déposer en déchetterie plutôt que de les donner à une association s'ils sont abîmés ou cassés.

Que faire de ses vieux appareils d'électroménager ?

Si vous désirez vous débarrasser d'un appareil d'électroménager, plusieurs solutions s'offrent à vous, en plus d'un recours au service des encombrants, si votre commune l'a mis en place. Vous pourrez ainsi :

  • Demander, si vous achetez un nouvel appareil, au vendeur de reprendre l'ancien, comme il est légalement tenu de le faire en vertu du système "1 pour 1".
  • Donner votre appareil, s'il est encore en état de marche, à une association pour lui offrir une seconde vie.
  • Vendre votre appareil à l'occasion d'une brocante ou d'un vide-grenier ou encore sur un site de vente en ligne.
  • Vous rendre en déchetterie pour y déposer votre appareil. Certaines déchetteries récupèrent d'ailleurs les appareils encore en état de marche pour les donner à des associations.

Que faire de ses vieux habits ?

Vous possédez des vêtements que vous n'aimez plus ou qui ne vous vont plus ? Si vous souhaitez vous en débarrasser, voici comment les différentes options qui s'offrent à vous :

  • Vendre vos vêtements sur des sites ou des applications (Leboncoin, Vinted), dans des friperies, des brocantes ou bien des vide-greniers.
  • Déposer vos vêtements dans des bornes de collecte ou des Relais qui sont des points fixes et accessibles à n'importe quel moment. On en trouve 44 000 en France, il en existe sûrement à Cran-Gevrier. Vos habits doivent être bien secs pour ne pas provoquer de moisissures. Ces vêtements seront ensuite soit redistribués à des personnes dans le besoin (40 %), soit recyclés en chiffons ou en isolants thermiques par exemple (45 %). 15 % des habits déposés sont détruit en raison de leur état ou de leur matière.
  • Donner vos habits à des associations caritatives qui pourront ensuite les redistribuer.
  • Déposer vos vêtements dans une déchetterie.

Que faire de ses déchets verts ?

Il existe plusieurs solutions pour se débarrasser des déchets verts.
Il est utile de rappeler que leur valorisation est parfois possible et de différentes manières (terreau, compost, bois de chauffage).

Se débarrasser des ses déchets verts

Si certains services des encombrants acceptent de ramasser les déchets verts, il existe parfois un ramassage exclusivement consacré à ceux-ci. Selon la commune où vous vivez, ces ramassages peuvent être organisés à dates fixes ou bien sur rendez-vous.
Vous pouvez également amener vos déchets dans une déchetterie.

Notez qu'il est interdit de brûler vos déchets verts à l'air libre ou bien de les brûler grâce à des incinérateurs de jardin. Vous pouvez demander une dérogation dans le cas où votre commune de dispose pas de déchetterie et n'a pas non plus mis en place de collecte des déchets verts. Il est aussi possible de demander une dérogation en cas d'application d'un PPRIF (plan de prévention des risques et incendie de forêt) ou s'il y a une obligation de débroussaillement.

Valoriser ses déchets verts

Il existe plusieurs façons de valoriser ses déchets verts, en fonction de leur nature. Voici deux exemples pour les heureux possesseurs d'un jardin.

Si vous désirez faire vous-même du compost, voici les déchets végétaux compostables :

  • les épluchures de fruits et légumes ;
  • les tontes de gazon ;
  • les feuilles vertes ou mortes ;
  • les mauvaises herbes, à condition qu'elles ne soient pas montées en graine ;
  • les tailles de haies ou de rameaux si elles sont de petit diamètre et broyées.

Certains déchets issus de l'activité domestiques peuvent également fournir des intrants pour le compost, c'est le cas, par exemple, des épluchures de fruits et légumes, des coquilles d'oeufs, des coques de noisette ou de noix, des sachets en papier (sans plastique), des sachets de thé ou tisane ou encore du marc de café et des filtres à café.

Si vous désirez utiliser des déchets du jardin pour faire du terreau vous-même, sachez que les branches peuvent entrer dans sa composition sous réserve d'être réduites à l'état de copeau de bois par broyage. Un broyage fin garantira un processus de décomposition et donc un terreau obtenu plus rapidement. Si vous ne pouvez pas broyer de branches, vous pouvez utiliser des branches dont le diamètre n'excède pas 1 cm. Les déchets de tontes peuvent également entrer dans la composition d'un terreau "fait maison".

Pour fabriquer ce terreau, commencez par placer sur le sol un couche de bois broyé puis de déchets de tonte et ainsi de suite en alternance. Pour faciliter l'obtention du terreau, favorisé par l'humidité, couvrez le sol épandu avec un bâche noir lorsqu'il fait soleil et ôtez-là lorsqu'il pleut. En cas d'assèchement du terreau en formation, n'hésitez pas à l'arroser. Enfin, pensez à remuer régulièrement votre tas de tonte et de bois broyé pour y apporter de l'oxygène, qui accélérera le processus d'obtention du terreau.