DREAL de Manosque

 Liste des organismes > DREAL > Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) - Provence-Alpes-Côte d'azur - Unité départementale Alpes-de-Haute-Provence


Les directions régionales de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL) regroupent principalement deux notions dans leurs actions : le développement durable et le logement. Le but principal d’une DREAL est d’intégrer cette notion de développement durable et de l’environnement dans les politiques d’aménagement du territoire du département.

Elles sont placées sous l’autorité des préfectures régionales et départementales et doivent donc mettre en place et coordonner les politiques de l’État dans tous ces enjeux plus précis :

  • développement et aménagement durables,

  • la transition écologique,

  • la lutte contre le changement climatique,

  • la préservation de la qualité des milieux (eau, air, sol),

  • la biodiversité et les paysages,

  • la prévention des pollutions, des risques et des nuisances,

  • les infrastructures urbaines : logement, rénovation urbaine et transports.


La difficulté pour les DREAL peut être de coordonner toutes ces actions tout en recherchant la cohérence entre tous ces domaines et ces enjeux.

En plus de cette mission d’aménagement du territoire, les DREAL jouent un rôle important d’information et de communication auprès des citoyens. Elles les sensibilisent aussi aux risques et participent à l'émergence d'une économie verte et équitable.

Dans cet objectif de communication, les DREAL peuvent aussi créer des documents à but informatif et elle produisent et publient des données ou des informations.

Cet organisme permet d'effectuer diverses démarches et formalités donc les compétences relèvent de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

Cet organisme permet d'effectuer diverses démarches comme connaître les actions mises en place pour le développement durable (contrôle et sécurité des activités industrielles, prévention des pollutions, du bruit, des risques naturels) et sur les conditions des logements à l'échelle territoriale.

La DREAL de Manosque et d'autres organismes (DREAL, CDC, ANAH, ADEME, ADIL...) ont pour objet le logement.
Ces organismes ont pour but d'accompagner les citoyens dans leur mobilité en rapport avec des changement professionnels, familiaux ou liés aux études, d'améliorer leur habitat ou encore de permettre l'accès au logement à des population en déshérence.

Coordonnées de la DREAL de Manosque

Vous trouverez ci-dessous les coordonnées pour contacter la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement - unité territoriale pour vos démarches et questions dans le domaine Logement.


Coordonnées postales ZI Saint-Joseph
84 rue des Artisans
04100 Manosque
Téléphone 04 92 71 74 00

Horaires d'ouverture de la DREAL de Manosque

Voici les horaires d'ouvertures de la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement - unité territoriale, pour vos démarches dans le domaine du logement. Attention : dans les administrations de grande taille, tous les services n'ont pas nécessairement les mêmes horaires d'ouverture.


Du lundi au vendredi De 09h à 11h30 et de 14h à 16h

Les missions de la DREAL

Il est possible de contacter cet organisme pour connaître les actions mises en place pour le développement durable (contrôle et sécurité des activités industrielles, prévention des pollutions, du bruit, des risques naturels) et sur les conditions des logements à l'échelle territoriale.

Formulaires CERFA

Les formulaires Cerfa peuvent être nécessaires pour des démarches auprès de certains organismes comme la DREAL. En effet, il faut parfois remplir ces formulaires pour pouvoir obtenir un document (carte grise, permis de construire, passeport, etc.) ou une subvention par exemple.

Ci-dessous, plusieurs formulaires sont disponibles, il suffit de cliquer sur sur le lien pour en télécharger un.

Les démarches liées au logement et à l'urbanisme en France peuvent faire intervenir un nombre important d'administrations pour de nombreuses démarches et dont vous trouverez les coordonnées sur ce site.

Une projet immobilier, qu'il s'agisse d'un achat, d'une construction ou d'un aménagement, nécessite d'en passer par diverses étapes administratives, de leur préparation à leur conclusion.

Ainsi, dans le cadre d'une construction, l'interlocuteur principal n'est autre que la mairie de la commune où se trouve le terrain. Il sera nécessaire, dans le cadre de ce projet, de connaître les règles d'urbanisme en vigueur (énoncées dans le plan local d'urbanisme de la commune, s'il existe), d'obtenir la permission de mener à bien son projet immobilier (via l'obtention d'un certificat d'urbanisme et d'un permis de construire), de déclarer le chantier des travaux, etc. Ces différentes étapes nécessite un contact avec la municipalité.

S'informer sur un bien immobilier que l'on convoite peut aussi impliquer des contacts avec les administrations. Pour connaître le propriétaire et la situation d'un bien immobilier, on peut, par exemple, s'adresser au service de publicité foncière (SPF) dont dépend le bien immobilier afin d'y demander la copie de l'état hypothécaire du bien. Il est également possible d'obtenir, en s'adressant à ce bureau, la copie du règlement de copropriété d'un logement.

Infos Logement

L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a mené une étude sur l'état du logement en France. En voici les grandes lignes.

  • On compte 36,6 millions de logements en France en 2019 soit 11 millions de plus qu'en 1985.
  • 82 % d'entre eux sont des résidences principales et 10 % des résidences secondaires. 8 % sont des logements vacants.
  • 8 % des Français sont propriétaires de leur résidence principale.
  • 20 % d'entre eux sont locataires auprès d'un bailleur privé et 17 % bénéficient d'un logement social.

Cette étude révèle un problème de surpeuplement. En effet, 8,5 % de la population français vit en situation dite de surpeuplement.

On peut compléter cette étude avec le rapport de La Fondation Abbé Pierre qui fait état de 650 000 personnes contraintes de vivre chez des tiers, de 140 000 personnes sans domicile et de 85 000 personnes vivant dans des habitations de fortune.