Direction régionale des Douanes et Droits indirects de Rennes



La Direction régionale des Douanes et Droits indirects (DRDDI) permet d'assurer la sécurité et l'intégrité du territoire, notamment en maîtrisant les frontières mais également de disposer de ressources financières suffisantes pour le fonctionnement du gouvernement.

La première mission de la DRDDI est la protection, la surveillance et la sécurité :

  • lutte contre toute sorte de trafic (armes, stupéfiants, contrefaçons, espèces animales et végétales menacées),

  • lutte contre le terrorisme,

  • contrôle de la circulation des produits stratégiques civils, militaires ou des produits radioactifs,

  • contrôle des personnes,

  • sûreté du trafic aérien et maritime...


Ensuite, la douane a également une mission de soutien à la compétitivité des entreprises :

  • sécurisation et facilitation des échanges et contrôle des flux commerciaux,

  • protection de l'économie contre les pratiques déloyales (contrefaçons).


Enfin, sa dernière mission est la mission fiscale. La douane perçoit :

  • les impôts indirects sur le tabac et l’alcool, les produits pétroliers, mais aussi la TVA sur les produits importés des pays tiers à l'Union européenne.

  • les droits de douane à l'importation dans l'UE.


Elle participe au contrôle du recouvrement de la TVA dans les échanges intracommunautaires.

Cet organisme permet d'effectuer diverses démarches et formalités donc les compétences relèvent de la région Bretagne.

Cet organisme permet d'effectuer diverses démarches comme obtenir des informations pour connaître les conditions de franchissement d'une frontière (pièces justificatives, objets interdits).

La Direction régionale des Douanes et Droits indirects de Rennes a pour objet la sécurité, à l'instar d'autres organismes en France (Commissariat de police, ONAC, Centre du service national, Brigade de gendarmerie...).
Ce type d'organisme a pour but de maintenir l'ordre et la sécurité au sein de la société française.

Coordonnées de la Direction régionale des Douanes et Droits indirects de Rennes

Vous trouverez ci-dessous les coordonnées pour contacter la direction régionale des douanes et droits indirects pour vos démarches et questions dans le domaine Sécurité et défense.


Coordonnées postales 8 cours des Alliés
35000 Rennes
Téléphone 09 70 27 51 39
Télécopie 02 99 31 89 64
Site internet www.douane.gouv.fr

Horaires d'ouverture de la Direction régionale des Douanes et Droits indirects de Rennes

Dans la commune de Rennes, vous pouvez réaliser vos démarches concernant de la sécurité et défense à la direction régionale des douanes et droits indirects. Les horaires de cet organisme sont à consulter ci-dessous.


Du lundi au vendredi De 08h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30

Les missions de la Direction régionale des douanes et droits indirects

Il est possible de contacter cet organisme pour obtenir des informations pour connaître les conditions de franchissement d'une frontière (pièces justificatives, objets interdits).

Les commissariats et, dans les zones rurales notamment, les gendarmeries, sont en charge du maintien de l'ordre sur le territoire français d'assurer la sécurité des personnes, des institutions, des bâtiments. Si les policiers sont des fonctionnaires assermentés (c'est-à-dire ayant prêté serment), les gendarmes sont, quant à eux des militaires.

Il est possible de s'y rendre pour porter plainte relativement à une agression, un vol (voiture, carte nationale d'identité, passort, etc.) mais également pour obtenir un ordre de sortie de son véhicule envoyé en fourrière. Il y est également possible d'y déposer une main courante. Cette démarche, qui n'est pas un dépôt de plainte vise à consigner des faits d'une certaine gravité. Il s'agit d'une déclaration qui peut avoir son utilité pour la suite des événements.

Infos Sécurité et défense

En France, la sécurité intérieure relève du Ministère de l'Intérieur, depuis sa création, le 7 août 1790.

Aujourd'hui, le Ministère de l'Intérieur, siègeant dans l'Hôtel de Beauvau, possède un effectif de plus de 280 000 personnes et un budget supérieur à 25,5 milliards d'euros.